Les expositions de l’IATF2021 présentent des entreprises qui développent les voix commerciales de l’Afrique

Categories: Communiqués de presse

Durban, 20 novembre 2021 : La deuxième Foire commerciale intra-africaine (IATF2021) a réuni des exposants de divers secteurs des pays participants présentant une variété de produits et d’industries couvrant à la fois le commerce industriel et l’économie créative.

Parmi les entrepreneurs qui se sont distingués par leurs expositions, figure M. Monageng, un petit créateur originaire du Cap Nord, en Afrique du Sud, qui conçoit et fabrique des articles de mode sur mesure en fusionnant des imprimés africains dans son petit studio du lundi au vendredi, puis installe un magasin informel éphémère {pop-up store} le week-end.

Monageng a indiqué que son intention était d’ouvrir sa propre usine qui lui permettrait de concevoir et imprimer ses propres textiles, car il pensait que chaque impression avait un langage. Son objectif est d’apprendre aux gens à parler le langage des tissus. « Avec une usine, je peux commencer à faire travailler les gens afin de soutenir l’entreprise ».

Mohamed Abdelhak, PDG de Moka Medical, l’un des 50 exposants représentant l’Égypte à l’IATF2021, a rappelé que depuis 2016, son entreprise était spécialisée dans la fabrication de vêtements médicaux à usage unique, de blouses de patient, de bonnets bouffants, de masques faciaux, de couvre-chaussures et de bottes, de draps de lit, de taies d’oreiller et de cagoules de chirurgien. L’entreprise a pu accroître ses activités avec l’apparition de la COVID-19 et a fixé des normes élevées en utilisant les meilleurs matériaux pour produire des fournitures de protection de la plus haute qualité. « Nous sommes heureux des réactions que nous avons reçues grâce à la mise en réseau avec des clients et des contacts répartis à travers le monde », a-t-il indiqué. Les autres exposants égyptiens comprenaient, entre autres, la National Bank of Egypt, MVA, International Textile House of Egypt, Alsaretex Co. for Spinning & Weaving, et Link Misr International.

Rita Brobey et Sandra Snowden, les deux sœurs copropriétaires de Hendy Farms, qui fait partie des 14 exposants ghanéens, ont déclaré avoir réussi à établir de nouveaux liens substantiels au cours de la semaine de foire. L’exploitation est spécialisée dans la transformation de mangues mûres et surmûries.

« Nous sommes essentiellement une petite exploitation avec seulement 11 employés. Cependant, nous parvenons à exporter notre confiture de mangue, notre fleur de mangue, notre miel et notre sauce piquante à la mangue au Royaume-Uni, au Bénin, en Côte d’Ivoire et aux États-Unis d’Amérique », explique l’équipe des deux sœurs. La participation à l’IATF2021 leur a donné l’occasion de rencontrer des acheteurs et des distributeurs de différents pays africains, y compris des hôteliers, des représentants de compagnies aériennes et des entreprises individuelles. La société Hendy Farms a des ambitions d’expansion ; selon encore l’équipe, qui ajoute : « Nous aurions besoin de fonds pour les machines et l’emballage ».

Idris Busari, producteur de musique et DJ radio nigérian basé dans l’Indiana, aux États-Unis, a affirmé qu’il avait rencontré l’Ambassadeur de bonne volonté de l’IATF2021, Vincent Berry, lors de sa masterclass pour auteurs-compositeurs, #TheCookOut, et que c’est ainsi qu’il avait découvert l’IATF2021. « J’ai déjà rencontré Vincent Berry, et j’ai enregistré avec lui la Music Factory ; c’est grâce à lui que je suis venu ici ».

Il a déclaré que sa présence à l’IATF2021 visait à promouvoir son offre créative appelée AfroFusion Volume 3. « Je suis ici pour essayer de me faire connaître auprès des stations de radio et des chaînes de télévision en Afrique », a-t-il expliqué. En tant qu’animateur radio aux États-Unis, il a dit avoir joué beaucoup de musique de musiciens africains sans frais pour les artistes, mais a noté qu’au Nigeria, les stations de radio ont monétisé leurs listes de lecture afin que les artistes avec plus d’argent obtiennent plus de temps d’antenne. Il a ajouté avoir rencontré les bonnes personnes à la foire commerciale et qu’il cherchait à collaborer davantage avec les DJ d’Afrique afin d’établir des voies pour la distribution de sa musique. Selon lui, la musique du continent ne devrait pas être limitée à une seule catégorie d’Afro-Beats. « On ne peut pas séparer l’esprit de l’Afrique ; on ne peut pas séparer les beats de pays en pays », a-t-il encore affirmé.

Grace Konzou, responsable des exportations de Sitrapat SA, une entreprise de transformation de maïs du Togo, a fait savoir que sa présence à l’IATF 20221 s’inscrivait dans le cadre de la recherche de partenaires d’investissement et de distributeurs. L’entreprise transforme le maïs en farine et en semoule et souhaite étendre sa ligne de production. « Nous sommes ici pour rechercher des investisseurs et des distributeurs. Nous voulons trouver des partenaires et des distributeurs potentiels et établir un marché potentiel. J’engage des banques et des institutions qui me conduiront vers les bonnes personnes », a poursuivi Grace Konzou.

« Nous sommes prêts à faire des affaires avec n’importe quel pays, notamment l’Afrique du Sud, car les restaurants et les cafés sont devenus les nouveaux points de rencontre avec l’apparition de l’épidémie de la COVID-19 », a expliqué Saidi Hitimani d’Africa Uniforms au Rwanda, l’une des 10 entreprises rwandaises représentées à l’IATF2021. « La Foire commerciale intra-africaine a été une bonne plateforme pour nous. Nous avons obtenu beaucoup d’affaires pour les uniformes et l’approvisionnement en café », a-t-il déclaré.

Pour de plus amples informations sur l’IATF2021, veuillez consulter le site www.intrafricatradefair.com

– FIN –

À propos de la Foire commerciale intra-africaine (IATF2021)

Organisée par la Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) en collaboration avec l’Union africaine (UA) et le Secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), la deuxième Foire commerciale intra-africaine (IATF2021) a eu lieu à Durban du 15 au 21 novembre 2021.

L’IATF2021 fournit une plate-forme pour promouvoir le commerce dans le cadre de la ZLECAf. Elle a réuni des acheteurs et des vendeurs continentaux et mondiaux et a permis aux parties prenantes de partager des informations sur le commerce, les investissements et les marchés ainsi que des solutions de financement et de facilitation du commerce conçues pour soutenir le commerce intra-africain et l’intégration économique du continent. En plus d’avoir établi des plateformes d’échange interentreprises et entre entreprises et gouvernements pour les transactions commerciales et les services de conseil, l’IATF2021 a également exploité IATF2021 Virtual, une plateforme interactive en ligne qui reproduit l’événement physique. L’IATF2021 s’est, par ailleurs, concentrée sur l’économie créative de l’Afrique ainsi que sur l’industrie automobile avec des programmes dédiés. Une conférence s’est tenue parallèlement à l’exposition et a mis en vedette des conférenciers et des panélistes de haut niveau qui ont eu à aborder des questions d’actualité relatives au commerce, au financement du commerce, aux paiements, à la facilitation du commerce, aux infrastructures propices au commerce, aux normes commerciales, à l’industrialisation, aux chaînes de valeur régionales et à l’investissement.

La troisième édition de l’IATF est prévue à Abidjan, en Côte d’Ivoire en 2023.

Contacts Presse

Amadou Labba Sall : asall@afreximbank.com

Lennox Mabaso : lennox.mabaso@kznpremier.gov.za