LE SECRÉTARIAT DE LA ZLECAf, AFREXIMBANK ET LE PAM SIGNENT UN ACCORD-CADRE POUR COLLABORER SUR LE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE, L’ACTION POUR LE CLIMAT ET LE COMMERCE EN AFRIQUE

Categories: Communiqués de presse

LUSAKA, 17 juillet 2022 – En marge de la 4e réunion de coordination semestrielle de l’Union africaine, qui se tient à Lusaka, en Zambie, le Secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Afreximbank et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont signé un protocole d’accord de trois ans visant à décaisser 2 milliards de dollars US de prêts agricoles et de lignes de crédit en faveur des agro-industriels et des négociants en produits de base d’ici 2025, par le biais d’instruments de prêt d’Afreximbank et de mécanismes de financement mixte, afin de soutenir l’accord sur la ZLECAf et de contribuer à la sécurité alimentaire sur le continent.

Le protocole d’accord vise à promouvoir le développement commercial de la petite agriculture et à faciliter les initiatives de commerce agricole intra-régional, à améliorer l’atténuation du changement climatique et l’adaptation de la petite agriculture et des chaînes de valeur connexes. Dans le cadre de la composante Financement, Afreximbank déploiera un financement adéquat, des lignes de crédit, un financement de la chaîne d’approvisionnement, des garanties, entre autres, pour soutenir les activités productives des petits exploitants, y compris le développement d’installations de stockage post-récolte, l’agro-transformation et le commerce des produits de base et des produits à valeur ajoutée. En outre, Afreximbank encouragera le développement de projets industriels, y compris les pôles agricoles orientés vers l’exportation et les zones économiques spéciales (ZES), afin de soutenir l’ajout de valeur dans les chaînes agricoles des petits exploitants.

Le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank et du Conseil d’administration de la Banque a réagi en ces termes : « Le protocole d’accord qui vient d’être signé vise à renforcer la capacité de production des petits exploitants et des agriculteurs commerciaux, à soutenir le développement de l’agro-transformation – y compris l’enrichissement nutritionnel – et des industries agro-exportatrices, l’atténuation du changement climatique ainsi que la promotion du commerce et des investissements agricoles intra-régionaux afin de renforcer la résilience du secteur agricole en Afrique, en s’appuyant sur les différents programmes, mécanismes et capacités d’Afreximbank, en collaboration avec nos partenaires – le Secrétariat de la ZLECAf et le PAM ».

Le Directeur exécutif du PAM, David Beasley, qui a signé l’accord avant la réunion de coordination, souligne que la collaboration est essentielle pour parvenir à la faim zéro et que les institutions financières internationales, les organisations de développement et le secteur privé ont un rôle crucial à jouer dans la réalisation de cet objectif. Outre le financement, le monde a besoin de leur savoir-faire technique, de leur esprit d’innovation et de leur sens de l’entreprise, qui, associés à la présence opérationnelle du PAM dans les pays et à son expérience de travail avec les petits exploitants et les autres acteurs de la chaîne de valeur agricole, devraient permettre de transformer les perspectives de sécurité alimentaire du continent. Le PAM s’engage à fournir une formation et un soutien technique aux petits exploitants agricoles, à faciliter l’organisation des petits exploitants en coopératives, à fournir une formation et un appui pour la gestion post-récolte, y compris en travaillant avec le secteur privé pour développer des installations de stockage post-récolte. Le PAM facilitera en outre l’accès aux marchés, en partie, à travers son programme de repas scolaires préparés sur place. En outre, le PAM soutiendra le développement du marché et du commerce en achetant des céréales, des légumineuses et des produits alimentaires issus de la production des petits exploitants pour les utiliser dans ses programmes d’aide alimentaire.  

Le Secrétariat de la ZLECAf, en collaboration avec les Communautés économiques régionales (CER) et ses États parties, s’engage à promouvoir des programmes d’accès au marché et des procédures douanières simplifiés pour les produits agricoles afin de renforcer le commerce agricole et la sécurité alimentaire, ainsi que le développement de chaînes de valeur régionales axées sur l’agriculture. S.E. Wamkele Mene, Secrétaire général de la ZLECAf, souligne que « la clé pour réaliser un impact et une reprise économique dans le monde post-pandémique sera de s’engager avec les parties prenantes des secteurs privé et public, et de tous les coins du continent pour assurer une approche inclusive de la mise en œuvre de la ZLECAf. En signant ce protocole d’accord, notre objectif est d’améliorer les moyens de subsistance des populations africaines, de soutenir les économies rurales et d’assurer la sécurité alimentaire grâce à l’agro-transformation ».

——

À propos des parties

La Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) est l’un des projets phares de l’Agenda 2063 : L’Afrique que nous voulons. Entrée en vigueur le 30 mai 2019, la ZLECAf est le fruit d’un accord commercial de grande ambition, qui vise à rassembler les 55 États membres de l’Union africaine, couvrant un marché de plus de 1,3 milliard de personnes, avec un champ d’application complet qui inclut des domaines essentiel de l’économie africaine, tels que le commerce numérique et la protection des investissements, entre autres. En éliminant les obstacles au commerce en Afrique, l’objectif de la ZLECAf est de stimuler de manière considérable le commerce intra-africain, en particulier le commerce de la production à valeur ajoutée et le commerce dans tous les secteurs de services de l’économie africaine.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter le site suivant : https://au-afcfta.org

Suivez le Secrétariat de la ZLECAf sur Twitter | Facebook | LinkedIn | Instagram

Points focaux du Secrétariat de la ZLECAf

Grace Khoza | Grace.Khoza@au-afcfta.org

Elydora Matubanzila | Elydora.Matubanzila@au-afcfta.org

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique. Fervent défenseur de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Afreximbank a développé un système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf. Afreximbank collabore avec l’UA et le Secrétariat de la ZLECAf pour développer une Facilité d’ajustement en vue d’aider les pays à participer efficacement à la ZLECAf. À fin de 2021, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à 25 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 4 milliards de dollars US. La Banque a décaissé plus de 51 milliards de dollars US entre 2016 et 2021. Afreximbank est notée A- par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s, A- par l’agence de notation de crédit du Japon et BBB- par Fitch. La Banque a son siège social au Caire, en Égypte.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter : www.afreximbank.com.

Suivez-nous sur Twitter | Facebook | LinkedIn | Instagram

Contact Presse pour Afreximbank :

Amadou Labba Sall | asall@afreximbank.com

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est une organisation multilatérale humanitaire et de développement créée en 1961 en tant que programme autonome subsidiaire conjoint des Nations Unies et de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Le Programme alimentaire mondial (PAM) est la plus grande organisation humanitaire au monde. Il sauve des vies dans les situations d’urgence en fournissant une aide alimentaire et change des vies en travaillant avec les communautés pour améliorer la nutrition et renforcer la résilience. 

Pour plus d’informations, veuillez visiter : https://wfp.org

Suivez le PAM sur Twitter | Facebook | LinkedIn | Instagram

Points focaux pour le PAM :

WFP Global Media Team wfp.media@wfp.org

Gerald Bourke | gerald.bourke@wfp.org 

Martin PENNER | martin.penner@wfp.org

-Fin-