Le FEDA investit 85 millions de dollars US en faveur d’Arise IIP pour soutenir sa stratégie de croissance panafricaine

Categories: Communiqués de presse

17 novembre 2022 Le Fonds de développement des exportations en Afrique (FEDA) a annoncé un investissement de 85 millions de dollars US en faveur d’ARISE Integrated Industrial Platforms (ARISE IIP), promoteur et opérateur panafricain d’infrastructures. Cette opération témoigne de la confiance du FEDA dans la stratégie de développement d’ARISE IIP.

L’accord d’investissement a été conclu le 16 novembre 2022 à Londres, entre Marlène Ngoyi, Directrice générale du FEDA et Gagan Gupta, fondateur et PDG d’ARISE IIP.

Avec cet investissement, le FEDA confirme son engagement à soutenir l’industrialisation et le développement économique de l’Afrique, tout en assurant la viabilité environnementale. L’opération permettra de soutenir l’ambition d’ARISE IIP de fournir des écosystèmes industriels sur mesure à travers l’Afrique et d’améliorer la compétitivité de l’industrie manufacturière.

Le Fonds de développement des exportations en Afrique (FEDA) est un fonds de 670 millions de dollars US (Première levée) dont l’ambition est de lever un total de 1,3 milliard de dollars US au cours des prochains mois. Le FEDA est la plateforme d’investissement à impact de la Banque africaine d’Import-Export (AFREXIMBANK), un partenaire de longue date d’Arise IIP. Avec cet investissement, le FEDA rejoint AFC, l’actionnaire majoritaire d’ARISE IIP, pour soutenir la stratégie de développement de l’entreprise.

ARISE IIP a récemment accéléré son expansion à travers l’Afrique, avec la signature de quatre nouveaux accords rien que cette année pour développer cinq zones économiques spéciales dans cinq pays, comme suit :

  • Un accord-cadre signé avec le gouvernement du Rwanda pour le développement d’une zone industrielle dans le district de Bugesera (8 septembre 2022).
  • Un accord-cadre signé avec la République démocratique du Congo pour le développement de la zone industrielle de Kin-Malebo (16 septembre 2022).
  • Un accord-cadre signé avec la République du Congo pour le développement des zones industrielles de Pointe-Noire et d’Oyo (6 octobre 2022).
  • Un accord de financement signé avec la République du Tchad pour le développement de sept zones économiques à travers le pays (5 novembre 2022).
  • Un accord contraignant signé avec l’État d’Ogun du Nigeria pour le développement du pôle industriel économique de Remo (7 novembre 2022).

Au cours des dernières années, ARISE IIP a connu une expansion remarquable à travers l’Afrique, avec actuellement plus d’une douzaine de zones industrielles intégrées qui accélèrent l’industrialisation du continent.

Par exemple, au Gabon, ARISE IIP gère la Zone Économique Spéciale du Gabon (GSEZ) qui se concentre sur l’industrie du bois, et a créé 16 000 emplois, attiré 120 investisseurs, et permis au Gabon de passer d’un statut d’exportateur de grumes à celui de 2e producteur et exportateur mondial de placage, ainsi que le premier en Afrique.

Au Bénin, ARISE IIP gère la Zone Industrielle de Glo-Djigbé (GDIZ) dédiée à la transformation locale de produits agricoles tels que le coton, les noix de cajou, les ananas, les noix de karité et le soja, entre autres.

ARISE IIP gère également la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA) au Togo qui se concentre sur la transformation locale de produits agricoles.

En outre, ARISE IIP a entrepris la construction de deux zones économiques en République du Congo et d’une zone en Côte d’Ivoire. Par ailleurs, le promoteur et opérateur d’infrastructures panafricain développe actuellement d’autres actifs au Nigeria, au Tchad et en République démocratique du Congo.

Gagan Gupta, fondateur et PDG d’ARISE IIP a déclaré : « Cette importante levée de fonds marque une nouvelle étape du développement d’Arise en Afrique. Elle conduira à la création d’un leader africain désigné pour le développement des infrastructures. Je tiens à remercier chaleureusement nos partenaires de confiance dans ce projet, le FEDA ».

Marlène Ngoyi, Directrice du FEDA, a laissé entendre : « Notre investissement en faveur de ARISE IIP démontre la capacité du FEDA à investir dans des opportunités qui conduiront à la transformation structurelle du commerce sur le continent. ARISE IIP est un acteur clé qui soutient la fabrication locale de l’Afrique et le commerce avec le reste du monde. Il fait écho à l’ADN du FEDA qui consiste à fournir des capitaux propres en mettant l’accent sur l’impact sur le développement dans divers secteurs en Afrique, qui sont essentiels pour la stimulation du commerce intra-africain et le développement des exportations à valeur ajoutée ».

Le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank et du Conseil d’administration de la Banque, a déclaré : « Nous sommes très heureux de cette levée de fonds, qui marque une étape essentielle au soutien de la croissance rapide d’ARISE IIP en Afrique, et plus largement, à la promotion de l’industrialisation de l’Afrique ».”

Samaila Zubairu, Président du Conseil d’administration d’ARISE IIP, a également salué cette annonce : « Nous sommes ravis de cette levée de fonds essentielle pour ARISE IIP. Notre partenaire de confiance a fait ses preuves dans la réalisation de projets de grande envergure à travers l’Afrique et nous sommes confiants dans sa capacité à générer de la valeur ajoutée pour les économies des pays africains ».

À propos d’ARISE IIP

ARISE Integrated Industrial Platforms (ARISE IIP) est un promoteur et opérateur panafricain de parcs industriels de classe mondiale qui s’engage à faire prospérer l’Afrique. Nous identifions les opportunités dans les chaînes de valeur commerciales et industrielles à travers l’Afrique, et nous concevons, finançons, construisons et exploitons les infrastructures nécessaires, jouant ainsi un rôle de catalyseur pour aider les pays à passer à une économie industrielle. Nous sommes motivés par la recherche d’une croissance verte ; notre ambition est de libérer le potentiel industriel du continent tout en neutralisant nos émissions de carbone et notre impact climatique. ARISE IIP est actuellement présente au Bénin (GDIZ), au Togo (PIA), au Gabon (GSEZ), en Côte d’Ivoire (ZIC), entre autres. GSEZ a remporté la mention honorable et la haute recommandation du fDi Global Free Zones de l’année 2022 du Financial Times.

À propos du FEDA

Basé à Kigali (Rwanda), le Fonds de développement des exportations en Afrique (« FEDA ») est la filiale d’investissement à impact de la Banque africaine d’Import-Export (« Afreximbank » ou la « Banque ») créée pour fournir des fonds propres, des quasi-fonds propres et des capitaux d’emprunt afin de financer le déficit de financement estimé à plusieurs milliards de dollars US (notamment en fonds propres) nécessaire à la transformation du secteur du commerce en Afrique. Le FEDA poursuit une stratégie d’investissement multisectorielle le long de la chaîne de valeur du commerce intra-africain, du développement des exportations à valeur ajoutée et de l’industrie manufacturière, qui comprend les services financiers, la technologie, les biens de consommation et de détail, l’industrie manufacturière, le transport et la logistique, l’agroalimentaire, ainsi que les infrastructures auxiliaires permettant le commerce, telles que les parcs industriels.

À propos d’Afreximbank 

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique. Fervent défenseur de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Afreximbank a développé un système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf. Afreximbank collabore avec l’UA et le Secrétariat de la ZLECAf pour développer une Facilité d’ajustement en vue d’aider les pays à participer efficacement à la ZLECAf. À la fin de 2021, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à 25 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 3,4 milliards de dollars US. La Banque a décaissé plus de 51 milliards de dollars US entre 2016 et 2021. Afreximbank est notée A- par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s, A- par l’Agence de notation de crédit du Japon et BBB- par Fitch. La Banque a son siège social au Caire, en Égypte.