L’Agence française de développement et la Banque africaine d’Import-Export signent un protocole de partenariat de 150 millions d’euros pour soutenir la vaccination contre la COVID-19 et le développement inclusif et durable en Afrique

Categories: Communiqués de presse, Press Releases

M. Christian Yoka, Directeur du Département Afrique de l’AFD (à gauche) et le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank (à droite).

Le Caire, 13 janvier 2022

L’Agence Française de Développement (AFD) et la Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) ont signé le 9 décembre 2021 un protocole de partenariat d’une valeur de 150 millions d’euros pour soutenir le Fonds africain d’acquisition de vaccins (AVAT) dans ses efforts visant à ouvrir l’accès aux vaccins COVID-19 aux États africains selon une approche panafricaine, tout en œuvrant ensemble au financement d’investissements durables et inclusifs sur le continent.

Le protocole de partenariat a été conclu par le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank et M. Christian Yoka, Directeur du Département Afrique de l’AFD, à l’issue de la réunion de partenariat qui s’est tenue au Caire.

Dans le cadre de l’AVAT, Afreximbank fournit une structure financière unique comprenant une garantie d’achat aux fabricants de vaccins et un plan de paiement échelonné aux États africains pour le financement de l’achat des vaccins. La collaboration entre Afreximbank et l’AFD aidera l’AVAT à relever les défis de la vaccination contre la COVID-19 en Afrique et à atteindre l’objectif continental consistant à vacciner au moins 70% de la population africaine.

Les impacts de la pandémie de COVID-19 sur l’Afrique n’ont pas seulement été d’ordre sanitaire, mais aussi socio-économique. En 2020, l’Afrique a connu sa première récession depuis 50 ans. Cette situation a durablement impacté de manière négative les finances publiques et la confiance des investisseurs du continent, en plus de provoquer, entre 2020 et 2021, une augmentation significative de 30 millions de personnes du nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté, en particulier les jeunes et les femmes.

Dans ce contexte, le déblocage des financements pour un développement durable et inclusif en Afrique est considéré comme une priorité pour l’AFD et Afreximbank. En outre, l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) devrait jouer un rôle important dans le développement des échanges commerciaux et l’amélioration des flux financiers en faveur d’investissements durables et inclusifs en Afrique. L’accord de partenariat entre l’AFD et Afreximbank vise par conséquent à développer le financement durable des investissements et des entreprises africaines, en plus de soutenir la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Lors de la cérémonie de signature, le Professeur Benedict Oramah a souligné que cette nouvelle collaboration renforce le partenariat de plus en plus solide entre l’AFD et Afreximbank.

« Nous sommes ravis d’avoir l’AFD à bord pour soutenir nos efforts en faveur de l’AVAT visant à faciliter l’acquisition de vaccins COVID-19 aux États africains. Nous sommes particulièrement heureux que cette collaboration réponde à la nécessité de financer des investissements inclusifs et durables, ce qui est également l’une de nos priorités. Nous attachons une grande importance à la collaboration fructueuse que nous entretenons avec l’AFD et nous nous réjouissons de travailler ensemble dans de nombreux autres domaines d’intérêt commun », s’est félicité le Professeur Oramah.

À l’occasion de cette signature, M. Christian Yoka a indiqué : « Avec le Président d’Afreximbank, nous avons discuté des défis communs de développement économique du continent africain, souligné l’importance cruciale de libérer des financements pour des investissements durables et inclusifs en Afrique et convenu d’objectifs et de buts communs en vue d’améliorer les conditions de santé des populations africaines, dans le contexte actuel marqué par la pandémie de COVID-19. La signature, de ce jour, de cet accord de partenariat de 150 millions d’euros pour l’acquisition des vaccins COVID-19 et des financements durables et inclusifs en Afrique, vise à renouveler notre engagement commun en faveur des systèmes socio-économiques africains. Outre les précédentes transactions financières, cette nouvelle opération d’un montant de 450 millions d’euros, témoigne de notre alignement total pour relever les défis auxquels l’Afrique est confrontée en ce qui concerne l’intégration régionale, le changement climatique et la pandémie actuelle ».

 

Informations générales

Depuis 2015, les relations entre l’AFD et Afreximbank n’ont cessé de se développer. Elles se sont progressivement transformées en un partenariat fondé sur des objectifs et une attention partagés pour le développement économique durable du continent africain. Le partenariat entre l’AFD et Afreximbank se chiffre à hauteur de 450,5 millions d’euros. Dans un premier temps, le partenariat s’est concentré sur la promotion de la compétitivité et la diversification des exportations africaines, l’amélioration des exportations africaines, l’insertion de contenu local, la création de chaînes de valeur et l’intégration commerciale régionale. Ce partenariat a atteint de nouveaux sommets en se focalisant davantage sur l’intégration de solutions de financement adaptées au climat et à la société sur l’ensemble du continent, en dehors du soutien globalement apporté à la vaccination contre la Covid-19 à travers le continent africain, par le biais de l’initiative AVAT.

 

À propos de la Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank)

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique.  Depuis sa création, la Banque a beaucoup œuvré pour le soutien aux pays africains en temps de crise. À travers le Dispositif d’atténuation de l’impact de la pandémie sur le commerce (PATIMFA) lancé en avril 2020, Afreximbank a décaissé plus de 6,5 milliards de dollars US en 2020 afin d’aider les pays membres à amortir les effets négatifs des chocs financiers, économiques et sanitaires causés par la pandémie de COVID-19. Fervent défenseur de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Afreximbank a développé un système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf. Afreximbank collabore avec l’UA et le Secrétariat de la ZLECAf en vue de mettre en place une Facilité d’ajustement visant à aider les pays à participer efficacement à la ZLECAf. À la fin de 2020, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à 21,5 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 3,4 milliards de dollars US. La Banque a décaissé plus de 42 milliards de dollars US entre 2016 et 2020. Afreximbank est notée A- par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s et BBB- par Fitch. La Banque a son siège social au Caire, en Égypte.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter : www.afreximbank.com

Veuillez nous suivre sur Twitter | Facebook | LinkedIn | Instagram

 

À propos de l’Agence Française de Développement (AFD)

Basée à Paris, l’Agence française de développement (AFD) est une institution financière publique inclusive. Elle joue un rôle de premier plan dans la politique de développement de la France. L’AFD s’engage sur des projets qui améliorent de façon concrète la vie quotidienne des populations, dans les pays en développement et émergents et dans les territoires français d’outre-mer. Elle intervient dans de nombreux secteurs – énergie, santé, biodiversité, eau, numérique, formation – et soutient la transition vers un monde plus sûr, plus équitable et plus durable : un monde en commun. Son action s’inscrit pleinement dans le cadre des Objectifs de développement durable (ODD) et de l’Accord de Paris sur le climat. À travers son réseau de 85 agences locales, l’AFD intervient dans 109 pays et soutient actuellement plus de 3 600 projets de développement. En 2018, elle a consacré 11,4 milliards d’euros au financement de ces projets. L’Agence est notée AA (Fitch Ratings) avec une perspective stable. www.afd.fr

 

 

Contacts Presse

Responsable de la communication de l’AFD : Laila Shaker shakerl@afd.fr  – 00 (202) 27 35 17 88

Afreximbank : Amadou Labba Sall – asall@afreximbank.com – +20 120 532 0254