La Division Conseil et marchés des capitaux d’Afreximbank (ACMA) agit en tant que Coordinateur global conjoint et Teneur de livre actif pour l’émission d’euro-obligations 144A/RegS à 5 ans de 700 millions d’euros de la Bank of Industry du Nigeria

Categories: Communiqués de presse

Le Caire, 16 Février 2021 : Le 9 février 2021, la Division Conseil et Marchés des capitaux (« ACMA ») de la Banque Africaine d’Import-Export (« Afreximbank » ou la « Banque ») a agi en tant que Coordinateur global conjoint et Teneur de livre actif pour l’émission d’euro-obligations senior 144A/RegS à 5 ans de 700 millions d’euros de la Bank of Industry (Banque de l’Industrie) du Nigéria (« BOI » ou « l’Émetteur »). Ces obligations sont irrévocablement et inconditionnellement garanties par le gouvernement fédéral du Nigeria et marquent les débuts de la BOI sur les marchés internationaux des capitaux en vue de diversifier sa base de financement. BOI est notée B2 (stable) par Moody’s et B (stable) par Fitch. L’obligation arrive à échéance le 16 février 2027 et a été émise avec un rendement et un coupon de 7,500 %, les intérêts étant payables annuellement à terme échu.

BOI est la plus ancienne et la plus grande institution de financement du développement (IFD) du Nigeria. Elle est détenue par le Ministère des Finances et la Banque centrale du Nigeria.  BOI a levé 700 millions d’euros dans le cadre d’un carnet d’ordres sursouscrit 1,5 fois. L’opération a suscité une forte demande de la part d’investisseurs internationaux de qualité en Europe, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Moyen-Orient et en Afrique. BOI utilisera le produit de l’émission d’obligations pour financer ses objectifs généraux, élargissant ainsi son impact sur le développement pour soutenir le secteur réel nigérian, y compris les PME.

Afreximbank a agi en tant que Coordinateur global conjoint et Teneur de livre actif, soutenant BOI tout au long du processus d’émission inaugural. C’est la deuxième fois qu’Afreximbank intervient en tant que Coordinateur global sur les marchés des capitaux d’emprunt au cours des derniers mois, confirmant ainsi sa capacité à faciliter l’accès des clients africains à des sources de financement nouvelles et diversifiées.

Commentant la transaction, le Président d’Afreximbank, le Professeur Benedict Oramah, a souligné : « Afreximbank est heureuse de débuter l’année sur une note forte en soutenant la plus ancienne et la plus grande IFD du Nigeria dans cette transaction historique. La réalisation de cette émission démontre la confiance des investisseurs internationaux envers le Nigeria et l’Afrique de manière générale. Cette dernière transaction nous porte à 2,4 milliards de dollars US de financements conseillés et arrangés par Afreximbank sur les marchés de capitaux internationaux au cours de la seule année dernière, démontrant ainsi l’engagement de la Banque à soutenir la croissance économique de ses pays membres en capitalisant sur les marchés mondiaux ».

Olukayode Pitan, Directeur général et Président de BOI, a souligné qu’il était heureux qu’une institution africaine sœur comme Afreximbank joue un rôle clé dans cette transaction historique. Il a ajouté que l’émission s’inscrit dans le cadre de l’Agenda 2050 et du Plan national de développement 2025 du Nigeria : « La BOI est en activité depuis plus de 60 ans et possède une connaissance approfondie du secteur bancaire nigérian. Notre mandat de développement est guidé par le Plan national de développement 2025 et les principaux moteurs de notre stratégie sont, entre autres, la réduction des taux d’intérêt, la création d’emplois et de valeur, l’autonomisation des femmes et des jeunes, l’industrie créative et la durabilité ».

– Fin –

À propos d’Afreximbank

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique.  Depuis sa création, la Banque a beaucoup œuvré pour le soutien aux pays africains en temps de crise. À travers le Dispositif d’atténuation de l’impact de la pandémie sur le commerce (PATIMFA) lancé en avril 2020, Afreximbank a décaissé plus de 7,5 milliards de dollars US en 2020 afin d’aider les pays membres à amortir les effets négatifs des chocs financiers, économiques et sanitaires causés par la pandémie de COVID-19. Fervent défenseur de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Afreximbank a développé un système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf. À la fin de 2020, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à 21,5 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 3,4 milliards de dollars US. La Banque a décaissé plus de 42 milliards de dollars US entre 2016 et 2020. Afreximbank est notée A- par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s et BBB- par Fitch. La Banque a son siège social au Caire, en Égypte.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site : www.afreximbank.com.

Suivez-nous sur : Twitter | Facebook | LinkedIn | Instagram

 

Contact Presse

Amadou Labba Sall, asall@afreximbank.com