Afreximbank signe un protocole d’accord avec UTM Offshore Limited pour le financement d’un mécanisme de préparation de projet visant à rendre bancable un projet de gaz naturel liquéfié flottant au Nigeria.

Categories: Communiqués de presse

Le Caire, 07 juillet 2022 – La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) se réjouit d’annoncer la signature avec UTM Offshore Limited (UTM) d’un protocole d’accord portant sur le financement d’un mécanisme de préparation de projet, en vertu duquel la Banque cofinancera des activités visant à rendre bancable un projet de gaz naturel liquéfié flottant (GNLF) au Nigeria. Cet accord marque le soutien continu d’Afreximbank dans la conduite des efforts de collecte de fonds d’UTM en vue d’obtenir les investissements nécessaires à la mise en œuvre des projets. Ce projet revêt une importance historique dans la mesure où il s’agit du premier projet GNLF développé par une société à capitaux africains sur le continent.

UTM entreprend le développement, la conception et la construction d’une installation GNLF d’une capacité de production nominale de gaz naturel liquéfié (GNL) de 1,2 million de tonnes par an et d’une capacité de stockage de 200 000 mètres cubes, ainsi que d’installations auxiliaires qui seront situées à 60 km de la côte de l’État d’Akwa Ibom, au Nigeria.

En plus de constituer une « première » en tant qu’intervention dirigée par l’Afrique dans le secteur du FNLG, le projet s’aligne sur l’objectif stratégique d’Afreximbank qui consiste à promouvoir les activités qui présentent de solides références en matière de financement climatique. Mieux encore, le projet ouvre la voie à une transition énergétique juste, conforme à la réduction des émissions de carbone prescrite par la COP26. En outre, ce projet a un potentiel de transformation économique – en établissant une infrastructure de facilitation du commerce qui permettra au Nigeria de passer d’une économie basée sur l’exportation de pétrole brut à une économie industrielle de transformation axée sur le gaz, ce qui aura un impact significatif sur le développement.

Afin d’accélérer la mise en œuvre du projet, Afreximbank s’appuie sur sa gamme de produits diversifiés pour fournir des solutions de bout en bout. Au cours de la phase de préinvestissement, le mécanisme de préparation de projet (PPF) sera déployé pour réduire les risques du projet et le rendre rapidement bancable. En outre, dans le cadre du PPF, la Banque sera désignée en tant qu’arrangeur principal mandaté (MLA) et dirigera la syndication de la levée de dette – avec la possibilité d’incorporer des rehaussements de crédit, si nécessaire. Dans le cadre de son mandat de conseil financier, Afreximbank a joué un rôle déterminant dans la structuration de la transaction afin d’assurer des rendements et un dimensionnement de la dette optimaux, ainsi que dans l’identification d’investisseurs en fonds propres pour investir dans le projet à des conditions favorables.

M. Amr Kamel, Vice-président exécutif d’Afreximbank en charge du Développement des affaires et des Services bancaires aux entreprises, a souligné :

« L’intervention d’Afreximbank aidera le Nigeria, l’un de ses États membres actionnaires, à investir dans le gaz naturel dans le cadre de son cheminement vers une transition énergétique juste et à atteindre un développement économique plus durable et résilient au changement climatique.  L’approche holistique déployée par la Banque dans le projet UTM est un modèle qu’Afreximbank vise à reproduire dans ses pays membres actionnaires. C’est grâce à de telles interventions que nous pouvons déclencher des actions transformatrices qui stimuleront l’industrialisation et les activités de développement des exportations sur le continent ».

– FIN –

À propos d’Afreximbank :

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique. Fervent défenseur de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Afreximbank a développé un système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf. Afreximbank collabore avec l’UA et le Secrétariat de la ZLECAf pour développer une Facilité d’ajustement en vue d’aider les pays à participer efficacement à la ZLECAf. À fin de 2021, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à 25 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 4 milliards de dollars US. La Banque a décaissé plus de 51 milliards de dollars US entre 2016 et 2020. Afreximbank est notée A- par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s, A- par l’agence japonaise de notation de crédit et BBB- par Fitch. La Banque a son siège social au Caire, en Égypte.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter : www.afreximbank.com. Suivez-nous sur Twitter | Facebook | LinkedIn | Instagram