Afreximbank double son dispositif de financement des industries créatives et culturelles en le portant à 1 milliard de dollars US

Categories: Communiqués de presse

Abidjan, 29 novembre 2022 – Le Creative Africa Nexus Week-end (CANEX WKND) a constitué le plus grand rassemblement des industries culturelles et créatives d’Afrique et de la diaspora à Abidjan, en Côte d’Ivoire, du 25 au 27 novembre 2022. S’exprimant lors de l’ouverture de l’événement de trois jours le vendredi soir, le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank et de son Conseil d’administration, a annoncé un financement d’un milliard de dollars US dédié au soutien des industries créatives africaines dans le cadre du programme CANEX.

En 2020, Afreximbank avait introduit un mécanisme de financement de 500 millions de dollars US pour soutenir l’industrie créative et culturelle de l’Afrique dans le cadre de son programme CANEX. La Banque a pu soutenir l’industrie de manière significative grâce à ce dispositif qui est à présent presque entièrement épuisé. Le Président d’Afreximbank, le Professeur Benedict Oramah, a indiqué que le doublement de la taille du mécanisme à 1 milliard de dollars US, pour une mise en œuvre au cours des trois prochaines années, à savoir jusqu’en 2025, permettra de maintenir et de pérenniser l’élan et l’impact lancé par le dispositif de financement initial.

« Nous espérons que l’expérience acquise lors de la mise en œuvre du mécanisme initial nous permettra d’offrir à l’industrie une solution plus efficace, susceptible de développer davantage votre activité. Nous comptons utiliser ce dispositif de financement pour soutenir nos jeunes talents, » a déclaré le Professeur Oramah. « Le programme est destiné à financer toutes les activités de la chaîne de valeur de l’industrie créative et culturelle, de la production de contenu à la distribution. Il soutient le développement d’infrastructures pour la création de contenu, la conception de produits, la distribution, la logistique et l’acquisition de propriété intellectuelle. Les activités du secteur créatif et culturel couvertes comprennent le sport, la mode, la musique, le cinéma, l’art, y compris les arts du spectacle, les médias et la technologie. »

À ce jour, le mécanisme d’appui aux industries culturelles et créatives de la Banque a permis de soutenir la production de films, dans certains cas en partenariat avec Netflix. Il a fourni des lignes de crédit à certaines banques africaines en soutien à des activités créatives à caratère  commerciales. Elle soutient, également, la confection de vêtements, grâce au financement d’usines et de points de vente. Le portefeuille d’opérations comprend, en outre, un soutien au développement d’arènes pour le sport et à la commercialisation de technologies destinées à l’industrie du jeu.

Dans le cadre de ses efforts visant à soutenir les industries culturelles et créatives africaines, Afreximbank a par ailleurs mis en place un fonds de capital-risque de 100 millions de dollars US, auquel la Banque contribuera à hauteur de 25 millions de dollars US. Et pour pallier le manque d’institutions sur le continent pouvant accompagner la commercialisation des droits de propriété intellectuelle africains, la Banque a créé et enregistré CANEX Creations Incorporated, une entité qui soutiendra la protection et la commercialisation des droits de propriété intellectuelle africains.

« L’époque où la propriété intellectuelle des créateurs africains était abusivement exploitée par le reste du monde sera bientôt révolue, et nous verrons une nouvelle ère de grandes marques de la création émerger du continent pour conquérir le monde,» a déclaré le Professeur Oramah. « CANEX Creations Incorporated aidera à générer de la propriété intellectuelle dans l’industrie créative et culturelle, s’assurera qu’elle est légalement protégée, appuiera la négociation de l’utilisation et de la commercialisation ainsi que la distribution des compensations lorsqu’elles sont reçues. Ce véhicule s’appuiera sur le fonds de capital-risque pour réaliser des investissements stratégiques dans la production et l’incubation de talents, la commercialisation et la distribution de contenus créatifs sur le continent, » a-t-il ajouté.

Soulignant les efforts continus de la Banque pour soutenir l’industrie, le Président Oramah a notamment évoqué l’initiative « CANEX Presents Africa » d’Afreximbank qui permet aux créateurs africains de présenter leurs produits sur des plateformes de mode internationales, y compris le défilé de la Portugal Fashion Week et dans les salles de vente du salon Tranoï de la Paris Fashion Week, leur donnant ainsi accès à un public mondial, à des distribureurs, à des négociants et aux médias internationaux.

Organisé par Afreximbank en partenariat avec le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, CANEX WKND a réuni au Palais des Congrès de l’Hôtel Ivoire environ 3 000 talents culturels et créatifs, ainsi que des investisseurs, des chefs d’entreprises, des représentants gouvernementaux et des médias d’Afrique et de la diaspora.

CANEX WKND est l’une des principales composantes de la mise en œuvre par Afreximbank de son programme CANEX, une initiative multidimensionnelle visant à soutenir et à développer les industries culturelles et créatives africaines.

– FIN –

À propos d’Afreximbank 

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique. Soutien indéfectible de l’Accord sur la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine (ZLECAf), Afreximbank a lancé les opérations d’un système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf. Afreximbank collabore avec l’UA et le Secrétariat de la ZLECAf en vue de mettre en place une ligne de crédit d’ajustement visant à aider les pays à participer de manière effective à la ZLECAf. Au 31 décembre 2021, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à environ 25 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 4 milliards de dollars US. La Banque a décaissé plus de 51 milliards de dollars US entre 2016 et 2021. Afreximbank est notée A par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s, A- par Japan Credit Rating Agency (JCR) et BBB par Fitch. La Banque a son siège social au Caire, en Égypte.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter : www.afreximbank.com.

Suivez-nous sur Twitter | Facebook | LinkedIn | Instagram

Contact Presse

Amadou Labba Sall, asall@afreximbank.com