Afreximbank dévoile ses plans pour la création de la banque d’import-export à l’occasion de l’ouverture du Forum AfriCaraïbes sur le commerce et l’investissement

Categories: Communiqués de presse

Bridgetown/Caire, le 1er septembre 2022 – Le tout premier Forum AfriCaraïbes sur le commerce et l’investissement (ACTIF2022) s’est ouvert aujourd’hui à Bridgetown, à la Barbade. La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) a annoncé qu’elle collaborerait avec les gouvernements de la CARICOM pour mettre en place une banque d’import-export caribéenne et qu’elle envisageait d’investir 700 millions de dollars US dans les Caraïbes.

Le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank et du Conseil d’administration de la Banque, a souligné aux participants de la cérémonie d’ouverture que des progrès considérables avaient été réalisés pour accélérer l’adhésion des pays de la CARICOM (Communauté des Caraïbes) à Afreximbank et que la signature d’un accord de participation permettrait à Afreximbank d’opérer dans la région de la CARICOM et de concrétiser sa nouvelle vision.

« Une fois que ces accords seront conclus et visibles, nous ouvrirons également un bureau ici dans les Caraïbes. Et si nous sommes d’accord, la Banque travaillera avec les gouvernements de la CARICOM pour mettre en place une banque d’import-export caribéenne en tant que filiale ou société affiliée d’Afreximbank », a-t-il déclaré, ajoutant qu’Afreximbank « envisage d’engager un investissement de 700 millions de dollars US dans les Caraïbes dès qu’un bureau régional sera ouvert ».

« Nous sommes arrivés à un moment clé de l’histoire pour ouvrir un puits d’opportunités pour l’Afrique et les Caraïbes et pour tirer parti de nos forces individuelles et collectives en vue de la réalisation de notre prospérité partagée », a indiqué le Professeur Oramah. « La vision est claire. Cependant, nous devons rester concentrés tout en reconnaissant qu’il y a tant d’obstacles à franchir ».

Il a rappelé au public les atrocités de la traite transatlantique des esclaves, qui a vu de nombreux Africains réduits en esclavage et transportés de force vers les Amériques et les Caraïbes, et a souligné les liens étroits et l’histoire et l’identité communes des peuples africains et caribéens.

« Nous voudrons repartir d’ici avec des propositions concrètes sur la manière d’ouvrir des liaisons aériennes et maritimes entre les Caraïbes et l’Afrique. Nous voudrions partir d’ici avec des plans concrets pour ouvrir des voies bancaires et de paiement, voir des coentreprises pour des projets industriels, approfondir notre collaboration commerciale dans l’espace créatif et commercial, protéger collectivement nos propriétés intellectuelles pour partager les connaissances et investir dans des projets d’adaptation au changement climatique. Nous devons être fiers que ces retrouvailles soient le fruit d’un besoin ressenti, étayé par une solide logique économique, culturelle et historique », a ajouté le Professeur Oramah.

La matinée de la cérémonie d’ouverture des trois jours de l’ACTIF2022 a été marquée par le discours d’ouverture enthousiaste de la Première ministre de la Barbade, Mia Amor Mottley, Q.C.. Le Président Chandrikapersad Santokhi du Suriname, Président de la CARICOM, a également pris la parole ; de même que M. Amadou Hott, Ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération internationale de la République du Sénégal, M. Albert Muchanga, Commissaire de l’Union africaine pour le Développement économique, le Commerce, l’Industrie et les Mines, Mme Carla Natalie Barnett, Secrétaire générale de la CARICOM, et M. John Williams, Président d’Invest Barbados.

L’ACTIF2022 a été structuré de manière à fournir une occasion importante de renforcer la coopération bilatérale et de permettre aux communautés d’affaires caribéennes et africaines d’établir de nouvelles relations commerciales et stratégiques afin de développer le commerce et de s’approvisionner en intrants nécessaires à la conception et à la fabrication de produits à forte valeur ajoutée. Elle permettra également d’améliorer les relations entre les gouvernements et les entreprises d’Afrique et des Caraïbes et d’accroître les possibilités de commerce et d’investissement interrégionaux grâce à une mise en relation efficace des entreprises.

Le thème de l’ACTIF2022 se tient sous le thème : « Un peuple, un destin : Nous Unir et Réimaginer notre avenir ».  Les présentations et les tables rondes abordent des sujets clés liés à l’approfondissement des liens commerciaux et d’investissement entre l’Afrique et les Caraïbes. Il s’agit notamment de l’accélération de l’industrialisation et de la fabrication dans les zones économiques spéciales et les parcs industriels, du financement du commerce et des investissements, des opportunités offertes par les industries culturelles et créatives, de l’exploitation du potentiel de la Zone de libre-échange continentale africaine, de l’amélioration de la logistique pour promouvoir le tourisme, le commerce et les télécommunications, de l’amélioration de la productivité agricole, de l’agro-industrie et de la sécurité alimentaire, des soins de santé et des sciences de la vie, de l’accélération du commerce et des investissements du secteur privé, de la création d’opportunités pour les jeunes et les PME et de la mise en place de chaînes de valeur Afrique-Caraïbes.

L’ACTIF2022 est organisé par le gouvernement de la Barbade et Afreximbank, en collaboration avec la Commission de l’Union africaine, le Secrétariat de la ZLECAf, le Conseil africain des affaires, le Secrétariat de la CARICOM et l’Agence caribéenne pour le développement des exportations. Le Forum est co-géré par Invest Barbados et Export Barbados. Les directeurs généraux des deux agences souhaitent vivement faciliter la tenue du forum et attendent beaucoup des résultats de cet événement de trois jours.  De plus amples informations sur le Forum sont disponibles sur le site https://africaribbean-trade-investment-forum-2022.b2match.io/.

                                                                   -FIN-