Afreximbank publie ses résultats financiers consolidés pour 2021, affichant une forte croissance malgré un environnement opérationnel difficile

Categories: Communiqués de presse

Le Caire, 19 avril 2022 : – La Banque Africaine d’Import-Export (« Afreximbank » ou la « Banque ») a publié les états financiers consolidés de la Banque et de ses filiales en propriété exclusive, désignées ensemble comme le Groupe Afreximbank (le « Groupe »), pour l’exercice clos le 31 décembre 2021. Les résultats du Groupe ont démontréune croissance forte et résiliente, les revenus d’intérêts franchissant une fois de plus la barre du milliard de dollars US.

Deux filiales non bancaires, le Fonds pour le développement des exportations en Afrique (« FEDA ») et Afreximbank Insurance Management Company (« AfrexInsure ») ont commencé leurs activités au cours de l’exercice 2021. C’est ainsi que les états financiers consolidés ont été présentés pour la première fois. Les états financiers consolidés ont montré une performance séparée de la Banque et une performance cumulée de la Banque et des filiales. La contribution de ces filiales aux résultats du Groupe n’a pas été significative, car elles n’ont fonctionné que pendant quelques mois, vers la fin de l’exercice 2021.

Le total des actifs du Groupe Afreximbank a augmenté de 13,4 %, passant de 19,3 milliards de dollars au 31 décembre 2020 à environ 22 milliards de dollars au 31 décembre 2021, principalement en raison de la croissance de 11,5 % des prêts et avances nets et d’une augmentation de 12,1 % de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, qui atteignent respectivement 18,2 milliards de dollars et 3,1 milliards de dollars. Avec une croissance significative des garanties et des lettres de crédit, conformément à la stratégie, le total des actifs et des garanties du Groupe est passé de 21,7 milliards de dollars US en 2020 à 25 milliards de dollars US au 31 décembre 2021.

La Banque a réalisé une augmentation de 10,1 % de son bénéfice net, passant de 351,7 millions de dollars US en 2020 à 387,3 millions de dollars US en 2021, en grande partie grâce à une solide croissance du bénéfice d’exploitation en 2021. Toutefois, le revenu net du Groupe, qui s’élève à 375,8 millions de dollars US, est légèrement inférieur au revenu net déclaré par la Banque (387,3 millions de dollars US), essentiellement en raison des frais de pré-établissement engagés par les filiales.

La courbe des revenus bruts du Groupe s’est améliorée, enregistrant 1,13 milliard de dollars US (2020 : 1,08 milliard de dollars), grâce à de solides revenus d’intérêts, qui ont franchi le milliard de dollars US en 2021. L’augmentation du revenu financé est due à la bonne tenue des marges d’intérêt et à la hausse des volumes de prêts. Les fonds propres du Groupe ont augmenté de 17,4 % pour atteindre 4 milliards de dollars US, contre 3,4 milliards de dollars US l’année précédente, principalement en raison des progrès réalisés dans l’Augmentation générale de capital (AGC) en cours, d’un montant de 6,5 milliards de dollars US, dont 2,6 milliards de dollars US devraient être versés. Dans l’ensemble, le Groupe a maintenu une position de bilan saine, liquide et solide avec des ratios respectifs de prêts non performants  de couverture des liquidités et d’adéquation des fonds propres de 3,4%, 169% et 25% en 2021.

Le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank et du Conseil d’administration de la Banque, a déclaré : « 2021 a été, une fois de plus, une année difficile avec des perturbations économiques et commerciales continues causées par la pandémie, notamment des perturbations continues de la chaîne d’approvisionnement, un accès retardé aux vaccins Covid-19 et une augmentation des prix mondiaux. Tout au long de l’année 2021, la Banque est restée mobilisée pour soutenir de manière proactive et résolue la lutte contre la Covid-19 en Afrique en jouant le rôle de conseiller financier et de transaction, de garant, d’agent de paiement et de fournisseur de facilités de paiement. Celles-ci étant échelonnées dans le cadre de la Facilité de garantie des engagements d’achat anticipé de 2 milliards de dollars US qui a soutenu le Fonds africain pour l’acquisition de vaccins (AVAT) pour obtenir 400 millions de doses de vaccins Covid-19 pour le continent. Sans compter qu’avec 220 millions de doses engagées en parallèle, nous avons maintenu un soutien solide aux institutions financières, aux entreprises et à nos États membres dans d’autres domaines ».

En ce qui concerne les initiatives phares soutenant l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), le Président Oramah a indiqué que « la Banque a également réalisé des progrès substantiels sur ses initiatives stratégiques en faveur de l’accord sur la ZLECAf. À cet égard, l’exploitation commerciale du Système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) a été lancée le 13 janvier 2022. La plateforme de données sur la vigilance à l’égard de la clientèle (« MANSA ») est devenue opérationnelle ; les portails d’information et de réglementation commerciales ont été développés et le développement de l’Africa Trade Exchange (« ATEX »), une plateforme B2B / B2G de la ZLECAf, est bien avancé et sera bientôt lancé pour soutenir l’achat groupé de produits de base essentiels en réponse à la crise ukrainienne. La Banque a également entamé le processus d’intégration de ces plates-formes par la création de la Passerelle commerciale africaine ».

Pour soutenir la mise en œuvre de sa stratégie, la Banque a lancé une augmentation générale de capital approuvée par l’Union africaine d’un montant de 6,5 milliards de dollars US, dont 2,6 milliards de dollars US doivent être versés en capital. Il est heureux que la Banque ait reçu un soutien considérable de ses actionnaires, dont une partie des capitaux propres a été reçue en avance sur le calendrier.

En conclusion, le Professeur Oramah a assuré que « la Banque restera attentive à la réalisation des priorités fixées dans le cadre de son nouveau plan (le sixième plan stratégique, qui couvre la période 2022-2026).  La direction est convaincue que la solide position financière de la Banque lui fournira, ainsi qu’à ses États membres, une base solide pour soutenir les efforts visant à construire l’Afrique que nous voulons et méritons tous ».

Les résultats phares du Groupe et de la Banque sont présentés ci-dessous :

Paramètres financiers :2020 (millions $)Groupe, 2021 (millions $)Banque, 2021 (millions $)
Revenu brut1 0801 1351 135
Revenus d’intérêts nets575.2703,3703,3
Revenu des honoraires et des commissions111,3114,8114,8
Coûts d’exploitation126,6197,8186,3
Bénéfice de l’exercice351,7375,8387,3
Total des Actifs19 30721 89821,931
Prêts et avances16 30218,17618,176
Garanties et lettres de crédit2 3503 0433 043
 Décembre 2020Groupe Décembre 2021Banque Décembre 2021
Rentabilité Rendement de l’actif moyen (ROAA) Rendement des fonds propres moyens (ROAE)  2,1 % 11,4%  1.8% 10,3 %  1,9 % 10,6 %
Efficacité opérationnelle Marge d’intérêt net Rapport coût – revenus  3,3 %  18,0%  3,6 % 24,1 %  3,6 % 22,7%
Qualité des actifs Ratio des prêts non performants (PNP) Ratio de couverture des pertes sur prêts  3,18 % 119%  3,35% 115 %  3,35% 115 %
Liquidité et adéquation des fonds propres Liquidités/Total des actifs Ratio d’adéquation des fonds propres (Bâle II)    23 %  14,1 % 25%  13,9 % 25%

Remarque : les données du Groupe sont équivalentes à celles de la Banque en 2020

-FIN-

À propos d’Afreximbank :

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique. Fervent défenseur de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Afreximbank a développé un système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf. Afreximbank collabore avec l’UA et le Secrétariat de la ZLECAf pour développer une Facilité d’ajustement en vue d’aider les pays à participer efficacement à la ZLECAf. À la fin de 2020, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à 21,5 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 3,4 milliards de dollars US. La Banque a décaissé plus de 42 milliards de dollars US entre 2016 et 2020. Afreximbank est notée A- par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s A- et BBB- par Fitch. La Banque a son siège social au Caire, en Égypte.

Contact Presse :

Amadou Labba Sall, asall@afreximbank.com