Afreximbank organise la revue à mi-parcours de son plan stratégique à Kampala (Ouganda)

Categories: News

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) a entamé aujourd’hui à Kampala, en Ouganda, une retraite de trois jours dans le cadre de la revue à mi-parcours de son cinquième plan stratégique baptisé IMPACT 2021 : Africa transformed [IMPACT 2021 : Transformation de l’Afrique].

Afreximbank fonctionne sur la base de plans stratégiques quinquennaux. L’actuel plan stratégique, qui est le cinquième de la Banque, couvre la période de 2017 à 2021. Le personnel et la direction de la Banque ainsi que les membres du Conseil d’administration participent à la revue à mi-parcours. Un certain nombre d’invités spéciaux, dont Olusegun Obasanjo, ancien président du Nigeria, et les deux anciens présidents d’Afreximbank, Christopher Edordu et Jean-Louis Ekra, ont également été invités à faire des communications.

Le plan stratégique IMPACT 2021 : Africa Transformed [IMPACT 2021 : Transformation de l’Afrique] approuvé par le conseil d’administration de la banque le 10 décembre 2016, établit quatre piliers stratégiques et définit un ensemble d’objectifs et de cibles macroéconomiques et institutionnels. Les quatre piliers stratégiques clés sur lesquels le plan s’appuie sont : Commerce intra-africain, Industrialisation et Développement des exportations, Leadership en matière de financement du commerce et Solidité et Performance financières.

Le plan prévoit un engagement global de 63 milliards $ US sur la période, avec des facilités renouvelables, l’engagement en faveur du commerce intra-africain devant s’élever à 25 milliards $ US.

La revue à mi-parcours permettra d’examiner les avancées réalisées dans la mise en œuvre du plan et détermine la voie à suivre.

Benedict Oramah (2e à droite), président d’Afreximbank, et Olusegun Obasanjo (3e à droite), ancien président du Nigéria, écoutant une présentation avec (de gauche à droite) le Dr George Elombi, vice-président exécutif d’Afreximbank, Christopher Edordu, premier président d’Afreximbank, et Jean-Louis Ekra, président sortant d’Afreximbank, lors de la retraite sur le plan stratégique à Kampala, en Ouganda.

 

L’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo (à droite) en discussion avec le maître de cérémonie Mark Eddo, à l’occasion de la retraite consacrée à l’examen à mi-parcours du plan stratégique à Kampala (Ouganda).

 

Benedict Oramah (2e à gauche), président d’Afreximbank, et Olusegun Obasanjo (3e à gauche), ancien président nigérian, accompagnés de Christopher Edordu, premier président d’Afreximbank (à gauche), et Jean-Louis Ekra, président sortant d’Afreximbank, lors de la retraite à mi-parcours sur le plan stratégique à Kampala, en Ouganda.

 

Benedict Oramah, président d’Afreximbank (8e à gauche) et Olusegun Obasanjo ancien président du Nigéria (10e à gauche), avec Christopher Edordu, premier président d’Afreximbank (7e à gauche) ; et Jean-Louis Ekra, président sortant d’Afreximbank (11e à gauche), en photo de famille avec les membres du Conseil d’administration d’Afreximbank et d’autres personnalités lors de la retraite sur la revue à mi-parcours du plan stratégique à Kampala (Ouganda).