Afreximbank et le Forum des gouverneurs du Nigeria annoncent la tenue de la 2e Conférence des gouvernements sous-souverains africains à Abuja

Categories: Communiqués de presse

Le Caire, 28 septembre 2022 – La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank), en collaboration avec le Forum des gouverneurs du Nigéria (NGF), a annoncé la deuxième édition de la Conférence du Réseau des gouvernements sous-souverains africains (AfSNET) qui se tiendra le 30 septembre 2022 à Abuja, au Nigéria.

Sous le thème « African Sub-Sovereign Governments Network, Championing Africa’s development » [ Le Réseau des gouvernements sous-souverains africains, cadre de promotion du développement de l’Afrique], la conférence annoncera, entre autres, l’adoption d’un cadre institutionnel et de gouvernance pour le Réseau des gouvernements sous-souverains africains, une initiative d’Afreximbank, lancée en 2021 lors de la conférence inaugurale à Durban, en Afrique du Sud, avec la mission de promouvoir l’apprentissage par les pairs, la coopération et la collaboration entre les gouvernements sous-souverains.

AfSNET devrait stimuler le commerce intra-africain, les investissements, l’industrialisation et le développement. Des représentants de gouvernements, des gouverneurs d’États et de régions, des Premiers ministres, etc. sont attendus de toutes les régions d’Afrique.

Le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank et du Conseil d’administration de la Banque, a déclaré :

« La Conférence des gouvernements sous-souverains africains fait partie intégrante de la réalisation des objectifs fixés dans le cadre de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) ; car elle vise à fournir une plate-forme qui favorisera la mise en place d’infrastructures propices au commerce, le renforcement du rôle des sociétés de commerce d’exportation et la promotion de l’échange d’informations sur les opportunités de commerce et d’investissement, les instruments de financement et les initiatives entre les nations souveraines en Afrique. Cette conférence est l’occasion pour les sous-souverains de présenter leurs projets et de nouer des contacts avec d’autres sous-souverains et hommes d’affaires ».

Selon le Président du NGF, le Dr John Olukayode Fayemi, « le NGF s’associe à Afreximbank pour cette initiative dans la mesure où les politiques de nombreux pays sont souvent élaborées par les gouvernements centraux, tandis que les entités infranationales, que ce soit au niveau étatique, provincial ou préfectoral, où le caoutchouc rencontre la route en tant que moteur de la croissance, sont laissées pour compte. C’est au niveau infranational que les gens ressentent l’impact de la gouvernance et il est grand temps que les entités infranationales se hissent sur un piédestal décent où les progrès constructifs de l’économie, comme la fabrication, le commerce et les échanges, sont renforcés. Cette Conférence des gouvernements sous-souverains africains, à mon avis, attirera un effet de levier substantiel à l’échelle infranationale et ses peuples ».

La 2e Conférence des gouvernements sous-souverains africains accueillera des cadres et des représentants de haut niveau des États, provinces, régions et gouvernorats des pays africains, ainsi que des investisseurs et des institutions financières de tout le continent.

– FIN –

À propos d’Afreximbank :

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique. Fervent défenseur de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Afreximbank a développé un système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf. Afreximbank collabore avec l’UA et le Secrétariat de la ZLECAf pour développer une Facilité d’ajustement en vue d’aider les pays à participer efficacement à la ZLECAf.  À la fin de 2021, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à 25 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 4 milliards de dollars US. La Banque a décaissé plus de 51 milliards de dollars US entre 2016 et 2021. Afreximbank est notée A- par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s, A- par l’agence de notation de crédit du Japon et BBB- par Fitch. La Banque a son siège social au Caire, en Égypte.

Contact Presse

Amadou Labba Sall: asall@afreximbank.com