Afreximbank et FCI vantent les mérites de l’affacturage pour le financement des PME en Afrique centrale

Categories: Press Releases

Brazzaville, République du Congo | Vendredi, 20 Mai 2022

La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) et FCI ont organisé une conférence de deux jours la semaine dernière à Brazzaville, en République du Congo, pour promouvoir l’affacturage et le financement de créances dans la région de l’Afrique Centrale. L’événement, qui s’est tenu les 12 et 13 mai, a attiré environ 250 participants de 15 pays issus des secteurs financier, juridique et commercial, ainsi que des gouvernements, des régulateurs et des décideurs politiques.

Organisée par Afreximbank et FCI en collaboration avec le Gouvernement de la République du Congo, la Direction nationale de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) et la Banque postale du Congo, la Conférence de promotion régionale de l’Afrique centrale sur l’affacturage et le financement des Créances a été ouverte par Mr. Rigobert Roger Andely, Ministre des Finances, du Budget et du Portefeuille Public de la République du Congo, aux côtés de Mme Kanayo Awani, Directrice Générale de l’Initiative pour le Commerce intra-africain d’Afreximbank et Présidente de la section Afrique de FCI, et de M. Peter Mulroy, Secrétaire Général de FCI.

Ces personnalités ont été rejointes par Mme Ingrid Ebouka Babackas, Ministre du Plan, M. Panzou Bayone, Directeur national adjoint de la Banque centrale des États de l’Afrique centrale (BEAC), M. Calixte Tabangoli, Directeur général de la Banque postale du Congo, entre autres.

Dans son allocution d’ouverture, M. Rigobert Roger Andely, a souligné l’importance de l’affacturage pour soutenir la croissance des petites et moyennes entreprises (PME) et créer des emplois dans l’économie congolaise. Il a déclaré que l’adoption de deux nouvelles lois sur l’affacturage et le crédit-bail témoignait de l’engagement du Gouvernement à soutenir les PME. La promulgation de ces lois a été envisagée par le Président de la République du Congo, Son Excellence Denis Sassou Nguesso, pour faciliter l’accès au financement des PME. M. Andely a appelé le système judiciaire à faire preuve de la plus grande diligence dans le règlement des litiges et la Banque centrale à entreprendre les réformes nécessaires en termes de qualité de l’information et de centralisation de l’information sur le crédit pour soutenir la croissance de l’affacturage. Il a également souligné la nécessité d’un renforcement des capacités et d’un engagement continu des parties prenantes pour que les entreprises tirent pleinement parti du produit.

Dans son allocution d’ouverture, Mme Kanayo Awani a transmis les félicitations du Président d’Afreximbank et du Conseil d’administration de la Banque, le Professeur Oramah, au Gouvernement de la République du Congo pour son leadership visionnaire en reconnaissant la nécessité de soutenir et d’intégrer les PME dans les chaînes de valeur régionales et continentales grâce à l’affacturage. Cela permettra de s’assurer qu’elles maximisent les opportunités créées par la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).  Mme Awani a réitéré l’engagement d’Afreximbank dans la promotion de l’affacturage, qui fournit un financement alternatif aux PME qui sont le fondement de la croissance économique en Afrique et une pièce essentielle à la réalisation des aspirations et des ambitions de l’Agenda 2063 : L’Afrique que nous voulons.

« Pour accélérer la croissance de l’affacturage en Afrique afin d’atteindre 50 milliards d’euros d’ici 2025, comme le prévoit FCI, nous pensons que l’un des facteurs de réussite essentiels pour libérer la puissance d’une industrie de l’affacturage florissante en Afrique est l’adoption d’une loi sur l’affacturage qui crée un environnement juridique et réglementaire propice à la prospérité de l’affacturage », a déclaré Mme Awani. « Afreximbank est prête à fournir le soutien requis, y compris la capacité technique nécessaire à la conception et à l’élaboration d’une loi sur l’affacturage dans les autres pays de la CEMAC et en Afrique dans son ensemble, tout en soutenant sa mise en œuvre pratique en République du Congo ».

Prenant également la parole, M. Peter Mulroy, Secrétaire général de FCI, a déclaré que l’adoption récente par la République du Congo d’une loi sur l’affacturage marque une nouvelle ère pour la région d’Afrique centrale.

« Je suis convaincu qu’avec l’adoption de la nouvelle loi sur l’affacturage, l’affacturage prendra racine et fleurira dans toute la région. La République du Congo est un précurseur, étant le deuxième pays d’Afrique centrale, à prendre une telle initiative après le Cameroun en 2014 ».

– FIN –

À propos d’Afreximbank :

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique. Fervent défenseur de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Afreximbank a développé un système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf. Afreximbank collabore avec l’UA et le Secrétariat de la ZLECAf pour développer une Facilité d’ajustement en vue d’aider les pays à participer efficacement à la ZLECAf. À fin de 2021, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à 25 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 4 milliards de dollars US. La Banque a décaissé plus de 51 milliards de dollars US entre 2016 et 2020. Afreximbank est notée A- par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s, A- par l’agence japonaise de notation de crédit et BBB- par Fitch. La Banque a son siège social au Caire, en Égypte.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter : www.afreximbank.com.

Suivez-nous sur Twitter | Facebook | LinkedIn | Instagram

À propos de FCI

FCI est l’organe représentatif mondial de l’affacturage et du financement des créances commerciales nationales et internationales en compte ouvert. FCI a été créée en 1968 en tant qu’association mondiale à but non lucratif. Avec aujourd’hui près de 400 sociétés membres dans plus de 90 pays, FCI offre un réseau unique de coopération en matière d’affacturage transfrontalier. Les transactions des membres représentent près de 60% du volume mondial de l’affacturage international. 

FCI est une organisation non exclusive, ouverte à toute entreprise qui fournit des services d’affacturage ou envisage de mettre en place des activités d’affacturage mais aussi aux prestataires de services à l’industrie.

FCI propose trois grands domaines d’activités :

  • CONNECTER : le réseau d’affaires soutient les activités d’affacturage transfrontalières grâce auxquelles ses membres coopèrent en tant que facteurs d’exportation et d’importation.
  • ÉDUQUER : FCI promeut et développe les meilleures pratiques en matière d’affacturage national et international et les produits connexes de financement en compte ouvert.
  • INFLUENCER : FCI promeut et défend l’industrie auprès des parties prenantes et des décideurs politiques du monde entier.

Pour plus d’informations, visitez www.fci.nl 

Suivez-nous sur LinkedIn | Facebook | Twitter

Contact Presse :

Amadou Labba Sall, asall@afreximbank.com